Airbnb : comment un acteur mondial s’attaque au marché de l’hyper local

L’hyper local est à la mode, on ne se soucie plus de la ville ou vous résidez ou de la région mais de votre quartier. L’arrondissement est aussi important que l’agglomération aujourd’hui. Le site internet AirBnbspécialiste mondial de la sous locationà décider de surfer sur cette tendanceActeur mondial de l’immobilieril entend bien descendre son niveau d’expertise jusqu’aux différents quartiers des agglomérations. A première vue le pari est réussi.

 

The following two tabs change content below.

Vincent Lecamus

Co-fondateur du blog Immobilier 2.0 et de la société MOOBZ
Article rédigé par Vincent Lecamus, innovateur dans l’âme, sa spécialité : les nouvelles technologies, le référencement naturel immobilier et le développement de nouveaux produits pour l’immobilier au sein du Labz MOOBZ.


3 Commentaires

  1. Ce sont les hoteliers qui vont être contents…
    De la concurrence pas très loyale à mon avis: les hôtes payent-ils de la TVA, les taxes de séjours?

  2. Un joli site ! Il est vrai que le coup est fort d’être international et je la jouer local.
    Pour répondre au commentaire précédent, cela ne fait pas de concurrence déloyale. En effet, si on déclare sa sous-location on a aussi des taxes à payer, comme n’importe quel revenu. Cela devient déloyale si l’on fait sans bail et sans déclarer mais c’est interdit.

  3. Bonjour,

    Très intéressant comme article. Bravo tout est claire.

Laisser un commentaire





Devenez un expert du marketing immobilier
Newsletter Immobilier 2.0

Recevez chaque semaine la newsletter Immobilier 2.0 et devenez un expert du marketing immobilier.

Votre adresse email :
Votre nom complet :
Votre email ne sera pas partagé ou revendu à des sociétés tierces.
x